Vous recherchez un avocat ?

L’année qui s’achève aurait pu être meilleure.

Nous aurions pu nous impliquer davantage dans la transition numérique et écologique, assurer une meilleure défense des droits fondamentaux, lutter plus efficacement pour l’accès de tous à la justice, prendre soin des plus démunis, sauvegarder notre planète.

Nous aurions pu aimer mieux, accueillir plus de migrants, aplanir plus de conflits, rendre notre entourage plus heureux, travailler davantage, ou prendre plus de vacances avec nos enfants.

Nous aurions pu tirer un meilleur parti des nouvelles technologies, bâtir des villes intelligentes, domestiquer la justice prédictive, créer le code de déontologie des legaltechs.

Nous aurions pu substituer le droit des robots aux robots du droit, nous préoccuper de la satisfaction de nos clients, réduire les risques liés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme.

Nous avons néanmoins répondu, jour après jour, à la question de savoir pourquoi nous faisions notre métier.

Nous avons atteint une bonne partie de nos objectifs.
Pour chaque échec, nous avons identifié la meilleure solution de rechange.
Le service a été assuré, et les joies ont souvent été plus nombreuses que les peines.
Contre mauvaise fortune, nous avons fait bon cœur.

Les risques, les dangers, les périls, les erreurs, nous les avons vus, bien sûr, mais nous n’avons jamais accepté qu’ils nous paralysent.
Les angoisses ne nous paralyseront pas : nous ferons mieux en 2020 !
Retroussons nos manches, et n’ayons pas peur, les fondations sont solides.

Je vous souhaite une excellente année.

Michel Forges, Bâtonnier